Elie

Elie

Il y’a deux semaines avec l’équipe de We Are So Sefarad, nous étions invités par Jewpop à l’Olympia pour le spectacle de Elie Semoun qui lui même était invité par le Maguen David Adom (Phrase officiellement la plus compliquée de toute l’histoire de WASS, mais sois content on te pose le contexte). On imagine déjà ce que tu dois te dire dans la tête : « Quoi ? Aller là bas ? Au milieu de cet amas de Jordan, Sarah, Shelly and co agglutinés devant l’Olympia hurlant à qui voulait l’entendre « Je suis dans le carré d’or je te dis, mais vérifie  Salomon !! ».

Oui nous aussi on a eu peur. Déjà parce que la nana de l’entrée retrouvait plus nos tickets mais surtout parce qu’on était placé à coté de toute la troupe des EEIF qui ont mis l’ambiance comme jamais, hurlant à plein poumon «  Whaaaaaa Popopopo » dès que les mecs de la salle allumaient une lumière. Et franchement, ça doit être comique de mettre une minuterie de Shabbat avec eux. Heureusement, faut pas pousser Tata Annie dans les orties, on a trouvé des places et on a même regardé Elie nous envoyer du rêve en mangeant des Chips à 4€ le paquet. C’était à la limite de si ils nous avaient pas demandé un RIB et une caution bancaire pour un Coca.

Elie Semoun, et je sais de quoi je parle, c’est l’idole de notre adolescence. Je l’appelle Elie parce que comme toi, j’ai tellement mangé ses Sketchs pendant mes 18 premières années que je finis toujours par me dire que c’est un peu mon pote. Et c’est sans oublier ce fameux cousin toujours là pour t’expliquer qu’il fait partie de la famille, et même si tu sais que c’est faux, ça fait toujours du bien de se le dire.

Et que celui qui n’a jamais rigolé à l’un de ses sketches me jette la première Boulette. A lui tout seul il avait révolutionné l’humour en nous permettant de  nous moquer de nous même tout en se trouvant quand même relativement con (Doué l’artiste).  Et pourtant il a pas la vie facile mon Elie : Oublié par ses premiers amours et boudé par la nouvelle génération, il sait pas trop où il en est : C’est vrai qu’avec ses bouclettes, difficile de le faire passer pour un acteur de Twilight ou pour Justin Bieber. Et logiquement, ses personnages ont aussi pris un coup de pelle dans la gueule : De Kevina à Nabilla, l’innocente adolescente amoureuse de Julien a chopé un 90E et une dose proportionnelle de « Putain » par nombre de phrases prononcée. Julien, lui, a préféré faire « Les anges de la Télé Réalité ». Faut le comprendre, il veut devenir mannequin-acteur chez NRJ12 et l’emploi jeune ça aide pas : C’est son meilleur pote Toufik, envouté par les publicités Mac Do qui sont les seules qui réussissent à te mettre « Frites » et « Avenir » dans la même phrase, qui lui a dit.

 Oui c’est sur que Elie, il a le don de te ramener 5 ans en arrière, quand tu habitais encore chez ta mère et qu’elle avait encore son droit de veto sur tes sorties : Aussi heureux que Cahuzac dans une banque, ta chambre était ton sanctuaire et ton Skyblog, ton journal de bord. La Webcam était ta meilleure amie, tu as même fini à l’hôpital une fois pour avoir abusé de la bouche en cul de poule avec ta meilleure copine. Si souviens toi, c’était le jour ou tu revenais de la Bar Mitsvah du petit frère de Dan Abtibol, et vu comment t’étais sapée avec ta robe Diesel, fallait immortaliser ça.  Le genre de souvenir que tu préfères oublier, passé tes 20 printemps.

 Mais bon,  Elie t’en fais pas, les autres peuvent dire ce qu’ils veulent, moi j’oublie pas que lorsque Maxime Benssoussan a rompu avec moi à l’aube de mes 16 ans et que j’ai déclaré à ma mère que ma vie sentimentale serait terminée à jamais, le premier qui a su me faire rire pour oublier ce gros chagrin c’est M’sieur Patel et sa femme Vivianne. Et que si depuis Max et son Tee shirt  VonDutch Col V sont une histoire lointaine, la grande idiote qui écrit ce texte aujourd’hui se doit largement de remerkier celui qui a su lui montrer qu’avec l’humour, on peut en dire beaucoup.

 Donc Elie, Mon Elie, Dis Moi Oui, car c’est avec un grand K que je te dis « Merki ».  

Share:
Written by Emmeline Bouaziz
Founder & CEO of WASS. Head of Marketing passionnée de Photographie. #Foodaddict qui tchoutchoukaïse en Jimmy Choo.